L’endettement, c’est comme les chasseurs, il y a le bon et le mauvais…

taux-endettement

Si vous me suivez, c’est certainement parce que vous voulez vous sentir plus libre. Dans ce domaine, le sujet de l’endettement est à examiner très particulièrement

Le mauvais chasseur : l’endettement qui vous vampirise

Vous deviez bien me voir venir : vous endetter à la consommation, c’est ce que vous pouvez faire de pire. N’importe quel gamin qui vit chez sa mère et tient un blog vous « enseignant » l’enrichissement personnel vous le raconte.

Ce qui serait plus intéressant, en revanche, c’est d’aller éradiquer les sources de cette dette à la consommation.

Renverser votre rapport au bonheur.

Casser la boucle « je bosse tellement qu’il me faut dépenser pour me récompenser » suivi de « avec mon train de vie et mes crédits, je dois bosser encore plus fort ».

Examiner les contraintes que vous vous êtes mises.
« On ne peut pas avoir d’enfant(s) dans moins de 80/130/400/… mètre carré »
« Pour que ma famille soit heureuse il faut une énorme voiture et des vacances hors de prix, même si je dois bosser les week-end pour ça et de pas la voir »
Que sais-je encore…

Il y a un vrai travail à effectuer, qui passe bien entendu par la mise à plat de vos revenus et de vos charges récurrentes, mais ce n’est qu’un outil à partir duquel il nous faudra descendre dans votre conception profonde du bonheur.

Je nous garde ça pour un peu plus tard.

La dette qui fait crier « encore »

Par contre, il faut apprendre à ne pas avoir peur de la dette qui vous permet d’investir ! Elle vous permet de faire levier. Et même Archimède disait de l’effet levier : « donnez-moi un point d’appui et je soulèverai le monde ! »

Certes, il existe un domaine où le levier est une chose néfaste : c’est le Forex. Je n’ai pas non plus dit qu’il fallait faire n’importe quoi…

Mais le levier, c’est la base du partenariat. Vous pensez être capable de créer une valeur dégageant 8% de l’argent investi, la banque a de l’argent sous le coude qu’elle voudrait faire travailler : elle vous le prête à 4%, et tout le monde est gagnant ! Plus on vous prête, plus vous vous endettez mais plus vous êtes riche, puisque vous dégagez plus que le taux d’intérêt ! C’est pourquoi toute entreprise travaillant correctement est endettée, et doit l’être.

En France, on ne prête (heureusement) pas pour investir dans les produits financiers. Par contre, vous avez un prêt à d’excellent taux pour investir dans l’immobilier ! C’est là la base de l’effet levier grâce auquel vous pourrez briser vos chaînes et vous libérer.  Notez que le cran au dessus, c’est de faire levier et de racheter une entreprise

Oubliez tout de suite ce que vous pensez de la dette immobilière. J’ai acheté mon tous mes appartements à 120% de financement, c’est à dire achat plus frais d’enregistrement (les « frais de notaire ») plus travaux. Et l’acceptation de ces dossiers n’était pas tellement soumise à mes bulletins de salaire ni à l’examen de mes derniers relevés de banque…

A chaque opération, plus je me suis endetté, plus je suis devenu riche. Et surtout libre.

Le seul dossier bancaire qui m’ait été pénible de réaliser, ce fût celui de ma résidence principale (que j’ai achetée en dernier, et qui maintenant est mise en location puisque je vis à l’étranger). Au lieu de proposer à la banque un partenariat de business (pour lequel le banquier me tournait directement son écran en me montrant quel était son taux plancher avant que je ne lance la moindre négociation), j’ai dû mendier un toit sur ma tête… Il s’agissait en effet d’une forme de « crédit à la consommation », qui prenait la forme d’un crédit immobilier, certes, mais qui ne rapportait rien, qui était un « passif » . Contrairement à mes autres appartements, qui sont des « actifs » .

Oubliez ce que vous pensez de l’endettement. Mettez le bon en place, et travaillez sur le mauvais. Je suis là pour vous y aider.

    Libre Matt

    Matt a cessé de travailler à 41 ans, après avoir acquis son indépendance financière. Pas plus intéressé par ses emplois d'ingénieur que par l'idée d'être le plus riche du cimetière, il s'expatrie régulièrement en famille et vit librement ses passions.Il pratique donc de nouveau sa formation de doctorat (l'astrophysique), pratique la musique et en compose, tient un blog et plusieurs chaînes Youtube... Et, à temps partiel bien entendu, vous aide à vous libérer vous aussi grâce à ce site.

    Click Here to Leave a Comment Below

    Leave a Reply: