Méfiez-vous des conseils gratuits… ils sont souvent intéressés

conseil du diable

Souvent, le bonheur des uns fait le malheur des autres, dit le proverbe avec raison. C’est pourquoi il vous faut des conseils issus de personnes dont les intérêts soient alignés avec les vôtres. Et qui sont compétents.

Les incompétents qui pensent à votre intérêt, cela peut-être vos parents ou vos amis proches. Avec la meilleure volonté du monde, sur un sujet qu’ils ne maîtrisent pas – comme l’argent, par exemple -, ils peuvent vous envoyer n’importe où.

Restent ceux dont la profession est de vous conseiller.

On a l’habitude de dire que les conseilleurs ne sont pas les payeurs. C’est vrai. Mais parfois, les conseilleurs sont les encaisseurs…

Le conseilleur pas payeur, c’est le pote, la personne qu’on croise lors d’un événement, et qui vous dit quoi faire sur un sujet. Mais sans s’engager. Souvent, il vous suggère un acte, un investissement, … qu’il ou elle n’a jamais réalisé. Comme ça. On discute, quoi.

Les conseilleurs encaisseurs, c’est nettement pire. Ce sont ceux qui ont intérêt à vous conseiller une direction plutôt qu’une autre.

Entendons-nous bien : nous parlons-là de leur intérêt. Pas du vôtre.

C’est votre banquier qui vous suggère une Sicav et qui est commissionné dessus (car un conseiller de clientèle, ce n’est qu’un vendeur pas très payé qui ne connaît pas la finance, abandonnez tout de suite le fantasme du trader de Wall Street qui se serait égaré dans la succursale de la Société Générale du coin de votre rue).

C’est ce « conseiller patrimonial » (qui vous enseigne à être riche alors qu’il se lève tous les matins aux aurores pour mettre sa cravate, faire une heure de transport et trimer dans son bureau) qui vous refourgue l’assurance-vie de sa société.

C’est ce gentil agent immobilier qui vous explique quel magnifique investissement vous faites si vous signez tout de suite et lui faites toucher sa comm au bout d’une seule visite.

C’est cette adorable dame qui vous poursuit pour vous vendre un package d’immobilier défiscalisé qui vous rendra millionnaire en dormant, sachant qu’il suffit de signer et elle s’occupe de tout pour vous.

C’est ce délicieux « trader pro » qui vous harcèle pour que vous preniez chez lui un compte de trading de Forex, d’options binaires ou d’un autre produit dérivé à la mode, en vous offrant l’accès à des formations qui coûtent normalement 3 997 € chacune, et en vous promettant un suivi personnalisé par un coach de toutes vos opérations. Tout ça contre le simple fait d’ouvrir un compte chez lui et d’y placer 1 000€ qui vous rendront riche à milliards au bout de quelques heures de trading.

Choisissez les conseils de qualité

Lorsque vous prenez conseil, adressez-vous à quelqu’un qui est compétent, et dont l’intérêt est que vous soyez un client satisfait, qui revienne (et ne demande pas de remboursement).

Un coach financier qui n’a pas de placement à vous fourguer.

Un comptable.

Un avocat.

Un notaire.

Un entrepreneur en rénovation qui sait qu’il va travailler au long terme avec vous.

Un analyste boursier que vous payez et qui ne dépend d’aucune instance financière ni d’aucun broker.

Sur le net, sachez payer une bonne formation de la part de quelqu’un qui a intérêt à vous satisfaire, plutôt qu’une offre gratuite de quelqu’un qui veut un trafic énorme pour vendre des encarts publicitaires.

La qualité a un prix. Une bonne équipe est un investissement. Une formation aussi. Et tous ces gens ne doivent avoir aucun intérêt dans les opérations qu’ils conseillent (hormis votre satisfaction).

    Libre Matt

    Matt a cessé de travailler à 41 ans, après avoir acquis son indépendance financière. Pas plus intéressé par ses emplois d'ingénieur que par l'idée d'être le plus riche du cimetière, il s'expatrie régulièrement en famille et vit librement ses passions.Il pratique donc de nouveau sa formation de doctorat (l'astrophysique), pratique la musique et en compose, tient un blog et plusieurs chaînes Youtube... Et, à temps partiel bien entendu, vous aide à vous libérer vous aussi grâce à ce site.

    Click Here to Leave a Comment Below

    Leave a Reply: