La liberté, c’est cette manière précise d’investir votre meilleur actif

liberté

Je l’ai suffisamment martelé : ici, je ne vous incite pas à être riche (et à entrer dans la wealth race), mais à être libre. Et la liberté la plus essentielle, c’est de disposer de temps. Ce que n’ont pas ceux qui veulent devenir toujours plus riche – ni ceux qui perdent leur vie à la gagner.

C’est pourquoi le temps, qui est votre actif le plus précieux, le plus irremplaçable, doit être investi avec discernement.

Vous pouvez décider – je suis d’ailleurs là pour vous y aider – de vous mettre immédiatement à acquérir un bien immobilier, à monter un portefeuille boursier, à monter un projet entrepreneurial dans la vraie vie ou sur le net (ou les deux à la fois). C’est très bien. Mais pour que ça vous rapproche de votre liberté, il faut que vous définissiez le Retour sur Investissement (ROI) que vous en attendez.

Pas seulement financièrement. En termes de temps.

Combien de temps allez-vous investir dans ce projet ? Quand sera-t-il, si ce n’est en « pilotage automatique », du moins dans une phase où il ne nécessite qu’une heure de gestion par-ci, par-là ? De quelle manière cela vous rapprochera-t-il de votre liberté ?

Prenons l’exemple du web. Vous pouvez décider de créer un petit business en ligne. Une fois encore, c’est très bien ! Mais attention aux rêves décevant : vous aller y investir du temps. Combien ?

Si votre but est de travailler à plein temps sur le web parce que votre métier ne vous plaît pas et que vous voulez tenter de vivre de votre passion, parfait : si vous réussissez, vous serez à peu près libre (“Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie”, disait Confucius.

Vous voulez simplement lancer un truc qui ne vous passionne pas mais vous êtes persuadé d’en tirer de l’argent presque automatique à terme ? OK, mais quel terme ? Si vous n’avez aucune idée du pourcentage de chance que vous avez de réussir dans votre domaine, et que vous ne savez pas quantifier combien d’heures par semaine, ni surtout combien de semaines (mois ? années ?) vous devrez investir avant d’être plus libre qu’en commençant, travaillez mieux votre projet !

Je vous interdis de vous investir à temps plein sur une durée non déterminée à l’avance dans un espoir non quantifié de gagner un jour une somme non définie !!!

N’oubliez jamais que le plus riche du cimetière n’a pas forcément vu sa femme (ou son mari) ni ses gosses, n’a pas pris de temps avec ses amis, n’a pas mené de projet passionnant… Et il n’a surtout jamais été libre !

Ne soyez pas l’esclave de vos investissements ni de vos business. Programmez le fait de les faire travailler pour vous suffisamment tôt pour pouvoir en profiter. Je suis là pour vous y aider.

 

    Libre Matt

    Matt a cessé de travailler à 41 ans, après avoir acquis son indépendance financière. Pas plus intéressé par ses emplois d'ingénieur que par l'idée d'être le plus riche du cimetière, il s'expatrie régulièrement en famille et vit librement ses passions.Il pratique donc de nouveau sa formation de doctorat (l'astrophysique), pratique la musique et en compose, tient un blog et plusieurs chaînes Youtube... Et, à temps partiel bien entendu, vous aide à vous libérer vous aussi grâce à ce site.

    Click Here to Leave a Comment Below

    Leave a Reply: